Burano

Iles de Burano & Murano – Venise

Prendre le vaporetto pour quitter les ruelles de Venise en direction des autres îles de la Lagune. Pour Murano, de nombreuses lignes de vaporetto vous permettront de vous y rendre, en effet elle se situe qu’à quelques minutes. Pour Burano, il faut compter quarante minutes en empruntant la ligne 12. Ces quarante minutes de vaporetto sont une excursion à par entière, l’occasion de voir Venise de l’eau mais aussi de longer de nombreuses îles ou îlots qui ont tous une histoire particulière.

Pour Burano, dont solutions, soit comme nous avec un arrêt à Burano ou alors il y a la possibilité si vous avez plus de temps, de vous arrêter à l’aller à Mazzorbo et de reprendre le vaporetto à Burano en direction de Murano, l’occasion de découvrir l’île de Mazzorbo qui est reliée à Burano par un petit pont.

Burano

La journée ne s’annonce pas parfaite pour cette visite de Burano. Nous serons loin de la lumière exceptionnelle de l’été, qui met en valeur les couleurs des maisons. Car oui, Burano est mondialement réputée pour ses maisons de pêcheurs qui offrent aux visiteurs des images magnifiques.

Nous débarquons du vaporetto, marchons deux cents mètres avant de se retrouver nez à nez avec l’acqua alta… Julie a des bottes, Arnaud non, ni une ni deux, il se retrouve pieds nus pour pouvoir continuer à avancer malgré l’eau qui monte jusqu’à mi-mollet et qui est plutôt fraiche il faut l’avouer. Heureusement cela ne dure que quelques minutes. Le reste de des rues étant au sec ce jour-ci. Nous longeons le canal principal et ses maisons colorées, chacune avec une couleur différente. C’est un vrai spectacle. Il faut aussi se perdre dans les ruelles de Burano pour avoir le plaisir de voir de nouvelles maisons avec de nouvelles couleurs.

Burano
Burano les pieds dans l’eau
Burano
Burano et ses canaux

Alors pourquoi ces couleurs ? Il semblerait que ce soit pour les pêcheurs d’un autre temps. Leur maison était peinte d’une couleur afin qu’il la retrouve plus facilement après la sortie en mer qui pouvait parfois être longue. Une belle histoire qui nous offre aujourd’hui cette perle de la lagune qui est un lieu immanquable lorsqu’on vient à Venise.

Faute de temps et la pluie arrivant, nous n’avons pu passer qu’une heure sur place avant de reprendre le vaporetto en direction de Murano, mais si vous passez plus de temps que nous à Venise, comptez deux ou trois heures pour profiter pleinement de Burano, en prenant aussi le temps d’aller à la rencontre de commerçants spécialisés dans la dentelle.

Si vous voulez vous faire un petit plaisir, faîtes comme nous en vous rendant à la Pasticcerria Constantini et en choisissant quelques sucreries bien agréables.

Burano
Burano sous l’eau
Burano
Les maisons colorées de Burano

Murano

Burano et sa dentelle, Murano et son verre si spécial. Commençons par le basique, si vous souhaitez rapporter du verre de cette île, deux choix s’offrent à vous. Trouver du « made in china » à bas pris ou alors avoir un budget un peu plus conséquent et vous faire plaisir avec du verre « made in Murano ». Ce ne sont pas les mêmes tarifs mais ce n’est pas non plus le même travail.

Murano
Ile de Murano

Murano est une île plus grande que Burano, une île sans les maisons colorées mais une île malgré tout à visiter, avec un peu moins d’enthousiasme il faut l’avouer. Cependant il est agréable d’y flâner en passant un heure ou deux. C’est un lieu plus calme que Venise avec de jolis canaux et de jolies ruelles.

Murano est aussi réputée pour ses biscuits, vous en trouverez dans de nombreuses pâtisseries à un prix moins important qu’à Venise. L’occasion de trouver quelques cadeaux souvenirs.

Murano
Ile de Murano

Informations pratiques

Le billet de vaporetto coût 7,50€, autant dire que ce n’est pas l’affaire du siècle. Du coup il faut s’orienter vers les billets 1 jour, 2 jours, ou plus. Le 1 jour coûte 20€ et le 2 jours, 30€. Profitez en pour aller sur les différentes îles mais aussi de remonter le grand canal en vaporetto et ainsi voir Venise différemment.

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :