Gare de Berlin

Berlin en deux jours

L’opportunité d’aller visiter Berlin était trop belle grâce aux prix d’easyjet à partir de l’aéroport de Toulouse. En effet pour 75€ l’aller retour à deux vous pouvez vous envolez du sud ouest pour l’Allemagne (plus d’informations dans notre article sur les informations pratiques).

Lorsqu’on pense capitale européenne, on pense à Madrid, Rome, Londres, … Berlin n’arrive pas toujours dans le quinté de tête. En effet l’Allemagne n’a pas l’image la plus romantique du monde. Cependant Berlin est une ville chargée d’histoire et c’est cela qui nous a attiré (en plus de prix du billet d’avion 🙂 ). Nous avons eu deux jours plein pour être le plus complet possible sur cette visite mais une journée de plus n’aurait pas été de trop. En 3 jours l’essentiel de la ville aurait pu être fait. Surtout quand dans le week-end en prend plusieurs heures pour aller avoir un match de foot à l’Union Berlin. Mais malgré tout nous avons fait au mieux et voici un condensé de notre visite dans la capitale allemande.

 

Jour 1

Après une petite nuit de sommeil vu l’heure d’arrivée de l’avion, direction notre hôtel du soir (Hôtel Mercure Centre) pour déposer nos bagages.

Berlin historique

Après vingt minutes de marche depuis l’hôtel Mercure nous arrivons à notre premier objectif, le Reichstag. Bâtiment impressionnant par son architecture ainsi que par son histoire. En effet, l’incendie de ce dernier dans les années 30 marque un tournant dans l’histoire de l’Allemagne nazie. Le bâtiment et sa coupole se visite mais ce ne sera pas pour nous cette fois ci.

A quelques encablures du Reichtag se trouve la Porte de Brandeburg. Monument peut-être le plus emblématique de Berlin avec le Mur de Berlin, les deux ne sont pas liés pour rien. Alors cette porte… Majestueuse mais noire de monde, impossible de faire de jolies photos de jour, pour cela il faudra revenir à un autre moment de la journée. Non loin de là se trouve un autre endroit chargé d’histoire, le mémorial de l’holocauste. Mémorial présent à Berlin depuis 2005 qui avec 2711 blocs de béton, symbolise le massacre de cette guerre. Il faut prendre le temps de déambuler entre les blocs. Vous serez à coup sur submerger par les émotions… .

Mémorial Berlin

 

FC Union Berlin

Après plusieurs dizaines de minutes passées sur place nous continuons notre visite en direction d’AlexanderPlatz pour faire quelques achats d’hiver. Oui nous ne pensions pas qu’il allait faire autant froid. Surtout que nous allons passer quelques heures au stade pour le match du FC Union Berlin alors autant être bien couvert. Les achats faits, nous prenons les transports pour nous rendre au stade qui se situe à un peu moins d’une heure du centre. Un évènement à ne pas manquer si on aime le foot, une ambiance magique dans un stade qui a une réelle âme. Mais pour en savoir plus nous avons écrit un article sur cette expérience –> FC Union Berlin.

 

FC Union Berlin

 

Le Kebab de Mustafa

Une fois le match terminé, l’objectif est de déguster le kebab de Mustafa. Kebab qui est souvent désigné le meilleur kebab du monde. Alors le plus simple est de vérifier cela. Et après plusieurs dizaines de minutes d’attente nous pouvons enfin le déguster. Et autant dire qu’il est succulent. Nous allons devoir goûter tous les autres kebabs du monde pour affirmer que c’est le meilleur du monde. En attendant, ce que nous pouvons vous dire c’est qu’il faut absolument le goûter !

 

L’île aux musées

Repus nous pouvons nous diriger vers l’île aux musées sous une nuit tombante. Le froid est omniprésent mais nous tenons bon, nous voulons faire des photos de ce lieu la nuit tombée. Et le jeu en vaut la chandelle,  En effet la cathédrale et la rivière offrent des lumières superbes. On peut aussi photographier la Fernsehturm si on le souhaite. Après plusieurs dizaines de minutes de photographies dans un froid qui est aux alentours de -10°C nous décidons de rentrer à l’hôtel pour se réchauffer avant la seconde journée de visite.

 

L'île aux Musées Berlin

 

Jour 2

Une bonne nuit de sommeil et c’est parti pour une seconde journée à Berlin, sous un superbe soleil mais avec des températures toujours négatives. Premier objectif de la journée, un marché aux puces.

Le Marché aux puces de Mauerpark

Vous allez nous dire, « Pourquoi donc aller visiter un marché aux puces? ». Très bonne question. En préparant notre voyage nous avons lu à droite à gauche, que le dimanche matin, un des passe-temps favori des berlinois est d’aller à un marché aux puces. Alors direction pour nous le plus célèbre. Mauerpark se situe à une vingtaine de minutes de l’hyper centre de Berlin en tram.

Sur place comptez une bonne heure de visite. Pour les têtes en l’air vous trouverez de l’autre côté de la rue un distributeur de billets (aspect pratique si vous flashez sur un produit). Du dvd aux legos en passant par de habits militaires et des appareils photos, ce marché aux puces est une véritable mine d’or. Vous trouverez aussi sur place de nombreux food truck qui vous proposeront de la gastronomie de différents pays. Mais l’horloge tourne est c’est notre dernière journée à Berlin. Alors nous prenons le tram en direction d’Alexander Platz.

Alexander Platz

Un des poumons commerciaux de la ville de Berlin, la place et ses alentours mérite le détour si vous voulez dépenser vos euros ou si vous voulez admirer l’horloge universelle. Cette dernière vous permet de connaître en un coup d’oeil, quelle est l’heure sur chaque fuseau horaire de la Terre. Avec un poids de 16 tonnes, cette horloge a été inauguré au 1969 lors d’un des nombreux réaménagements de cette place.

Fernsehturm

A quelques pas de la place, direction la Fernsehturm de Berlin. Pour ceux qui ne sont pas bilingues, c’est tout simplement la Tour de Berlin. A la base tour fut érigée pour les télécommunications. Elle est maintenant un haut lieu touristique de la ville. Si vous cherchez des souvenirs, c’est dans ce quartier qu’il faut chercher, un des seuls endroits (avec Check Point Charlie) où vous aurez le choix des boutiques souvenirs.

Haute de 220 mètres cette tour qui indique 26 000 000 kilogrammes sur la balance est un des nouveaux symboles de Berlin. Construite en 1969 elle aussi, elle attire plus d’un million de touristes par an mais il faut débourser 15,50€ pour y monter. Nous passons donc notre chemin. Avant de continuer notre route en direction du Mur de Berlin, nous passons de jour à l’île aux Musées sans s’aventurer à l’intérieur de l’un d’entre eux (faute de temps).

 

Le Mur de Berlin

Quand on pense à Berlin, la première chose qui nous vient à l’esprit est son mur. C’est en effet l’incontournable d’une visite à Berlin. Pour toute la symbolique qu’il revêt tout comme pour les oeuvres artistiques qui l’ornent. C’est à East Side Gallery que nous trouvons la plus longue partie du Mur de Berlin. Plus d’un kilomètre sont encore debout, alors qu’il en faisait 43,1 sur sa version berlinoise lors de sa construction en 1962. Au pied de ce pan de mur on se rend compte de la situation qu’ont vécu ces berlinois durant de nombreuses années. Certains fabriques des ponts, d’autres des murs… . Au delà de l’aspect historique, chaque mètre nous offre un spectacle magique, les fresques et les oeuvres se succédant et nous oblige à réfléchir sur le Mur… .

 

Mur de Berlin

 

De l’autre côté de la Spree, nous prenons un moment pour déguster un des mets favoris des berlinois, la curry wurst agrémentée d’une bière, que nous avons trouvé chez Curry 7.

 

La Topographie de la Terreur

Avant d’arriver à ce musée, nous passons par Check Point Charly. Le seul interêt de cet endroit est de dire qu’on y est passé. Alors nous ne nous y attardons pas, pour aller à la Topographie de la Terreur. Un nom pas très engageant il faut l’avouer. Ouvert en 2010 sur les ruines des anciens quartiers généraux des SS et de la Gestapo, ce bâtiment accueille une expositions permanente sur toutes les atrocités perpétrés sous Hitler. C’est poignant, c’est émouvant, c’est intéressant, c’est cultivant, c’est tout ce qu’on attend d’une telle visite…

Une fois cette visite effectuée, il faut malgré tout se restaurer alors pour ce dernier soir, direction Burgermeister. Un restaurant qui se situe sous le métro dans d’anciens toilettes. Des burgers succulents à un prix accessible, le tout dans une ambiance originale. Le ventre plein direction la Porte de Brandeburg pour une session photo de nuit. L’occasion de voir la porte avec moins de monde aux alentours et de profiter des jolies lumières de la nuit berlinoise.

 

Porte de Brandburg

Les photos dans la bôite, direction la gare centrale pour nous rendre à notre pension où nous devons dormir avant de prendre l’avion de bonne heure le lendemain matin. Bug informatique à la pension, personne ne répond au téléphone. Nous devons donc trouver un autre hôtel en catastrophe pour pouvoir dormir au chaud.

Vous retrouverez toutes les informations pratiques, adresses, … dans notre article sur les informations pratiques de notre week-end à Berlin

 

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :