Ile des Pins

Ile des Pins en deux jours

L’Ile des Pins… Ou parfois surnommé, « l’île la plus proche du paradis »… . En venant en Nouvelle Calédonie, il est essentiel de quitter l’île principal pour aller dans les « confettis » qui l’entourent. Notre choix s’est porté sur « seulement » l’Ile des Pins car si il faut voir qu’une île ce doit être elle, nous a-t-ton dit. Nous y avons dormi 2 nuits sur place pour quasiment 48 sur place. C’est le minimum, une troisième nuit ne serait pas de trop.

Jour 1 sur l’île des Pins

 

Vao

 

Levés à 8h, nous prenons les clefs de l’auto que nous avons loué à l’hôtel où nous résidons (plus d’infos dans notre article sur les informations pratiques) pour nous rendre à Vao, plus grande « ville » de l’île. Sur place, nous allons au syndicat d’initiative où nous rencontrons une dame très gentille. En plus de nous parler de son île elle nous offre un guide touristique ainsi que deux beau livres sur l’île. Pour trouver le syndicat d’initiative il faut s’arrêter sur la place principale non loin de l’église. Nous en profitons pour prendre notre petit déjeuner sous la halle ou des crêpes sont vendus pour 100XPF. Le marché est présent les mercredis et samedis. Nous reviendrons plus tard à Varo pour visiter.

 

Vers la grotte de la Troisième

 

Après Vao, demi tour en direction de la grotte de la Troisième. En chemin, nous nous arrêtons à l’ancien bagne. En effet durant de nombreuses années, des bagnards étaient envoyés sur l’île des Pins pour diverses raisons. Principalement des communards et nombreux sont ceux morts sur place. Nous avons aussi fait un arrêt par le cimetière des déportés.

 

Bagne Ile des Pins

Bagne Ile des Pins

Après cet arrêt historique et avant de rejoindre la grotte de la Troisième, nous faisons un crochet par la baie de la Corbeille. Une eau turquoise, personne autour de nous, la première journée au paradis commence sous les meilleurs hospices.

 

BAie de la Corbeille

 

Pour se rendre à la grotte de la Troisième, il faut être attentif. Il faut retrouver la RM3 et remonter vers le nord durant quelques kilomètres. En effet un panneau indiquera la grotte sur votre gauche, il faut alors prendre une piste à travers la forêt pour s’y rendre. Une fois sur place, quelques dizaines de mètres de marche seront nécessaires pour arriver au dessus de la grotte. Une petite descente s’impose dans le noir (prévoir une lumière). Autour de nous, des stalactites, des stalagmites mais aussi une eau extrêmement claire.

 

Vers la grotte de la Reine Hortense

 

Nous continuons notre visite des baies de l’Ile des Pins. Avant de rejoindre la grotte de la Reine Hortense, nous nous arrêtons à la baie d’Ouaméo, puis celle de Gadji et enfin à la baie des Crabes. Des baies toutes aussi superbes l’une que l’autre qui raviront à coup sûr vos yeux. Pour rejoindre la baie des crabes il faut emprunter une piste qui offre un superbe panorama sur la côte.

 

Baie de Gadji

Pour rejoindre la grotte de la Reine Hortense, il faut reprendre la route vers le sud via la RM3. A l’entrée de la grotte une petite fille vous attendra pour vous vendre un billet pour accéder à la grotte pour 250XPF par personne (2€). Un chemin dans la forêt nous amène jusqu’à un petit pont puis jusqu’à la grotte de la Reine Hortense.

La grotte de la Reine Hortense porte son nom pour une bonne raison. En effet il y a bien longtemps, la fille du grand chef Kaoua Vendégou se nommait Kanedjo. Lors de conflits entre différentes tribus, elle se réfugia dans cette grotte afin de rester en sécurité. Kanedjo fut baptisée par la suite Hortense en référence à la mère de Napoléon III et la grotte garda alors ce nom…

Revenons sur place, l’entrée de la grotte est majestueuse, n’oubliez pas votre lampe pour pouvoir avancer un peu dans cette immense cavité.

 

Grotte de la reine Hortense

 

 

La Piscine Naturelle d’Oro

 

Quelle est la photo que vous voyez quand on parle de l’Ile des Pins ? La piscine naturelle d’Oro. C’est l’INCONTOURNABLE de l’île ! Après avoir payé 250XPF de droit d’accès, il faut suivre le chemin qui mène jusqu’à cette piscine naturelle. Le chemin pour s’y rendre vaut à lui seul le déplacement. En effet au sein d’un cadre naturel verdoyant puis dans un chenal magnifique, vous aller mettre une quinzaine de minutes pour toucher au but.

 

Ile des Pins

 

Une fois sur place il est difficile de trouver des mots… Des pins, de l’eau, des rochers, … L’île des Pins porte définitivement bien son nom de l’île la plus proche du Paradis. N’oubliez pas votre masque pour pouvoir profiter des poissons. N’hésitez pas non plus à aller jusqu’à l’embouchure vers l’océan. Après quelques brasses, vous serez alors seuls et vous allez pouvoir profiter des cavités aquatiques dans le calme. Il est aussi possible de s’y rendre à pied en prenant le chemin qui est sur la gauche.

 

Ile des Pins

 

 

Ile des Pins

Sur la route du retour via Vao

 

Oui en partant de la piscine naturelle nous avons oublié d’aller à la baie d’Oro… Surement déjà trop nostalgiques de la piscine naturelle où nous avons passé trois heures. Sur le chemin du retour nous trouvons  le stand d’un sculpteur qui vend ses oeuvres. Ca tombe bien, nous cherchions de l’artisanat local pour rapporter dans nos valises. Nous prenons un masque et un totem pour 6000XPF. Nous déposons l’argent dans la boîte prévu à cet effet (le sculpteur n’était pas présent) et repartons avec nos souvenirs.

A Vao nous visitons l’église puis faisons une petite ballade au dessous de cette dernière où nous retrouvons la chapelle de Notre Dame de la Salette (un peu plus petite que celle qui se trouve dans le Dauphiné il faut l’avouer). De là haut, nous profitons d’une jolie vue sur Vao et la côte.

 

Vao

 

Pour nous restaurer ce soir nous sommes passés par l’épicerie « l’alimentation générale » qui se trouve un peu plus au nord que notre hôtel. Une épicerie complète qui propose de quoi se nourrir, à boire et nous vous conseillons aussi les curry réalisés par la femme du chef de la tribu locale.

 

 

 

 

 

Jour 2 sur l’île des Pins

 

Traversée de la baie d’Upi en pirogue

Avant tout nous tenons à expliquer comment cela se passe normalement pour faire cette traversée en pirogue.

La théorie

Cette traversée de la baie d’Upi permet à partir de St Joseph de rejoindre le nord de la baie d’Upi pour ensuite aller à la piscine naturelle en marchant 40min. Pour faire cette traversée en pirogue il faut réserver via votre hôtel, la navette vous emmène jusqu’à St Joseph et vient vous chercher plus tard à la piscine naturelle. C’est la théorie et tout ça nous ne le savions pas vraiment.

Notre réalité

Lors de notre passage au syndicat d’initiative, on nous avait conseillé d’y aller directement et de chercher Daniel. Le départ des pirogues étant à 8h, nous partons à 6h de notre hôtel pour rejoindre à pied le point de départ (1h40 de marche). En chemin nous nous arrêtons à la halle de Vao pour acheter de quoi prendre notre petit déjeuner.

 

Pirogue Baie d'Upi

 

Nous arrivons sur place en avance et nous profitons du bal des pirogues qui arrivent ou se mettent à l’eau. Nous cherchons Daniel et on finit pas nous indiquer qu’il se trouve plus loin sur la plage. Les navettes débarquent leur flot de touristes qui vont remplir les pirogues. Une fois Daniel trouvé il nous indique que ça va être très difficile de nous prendre car il s’occupe d’un groupe d’enfants venus de Nouméa en voyage scolaire… Quatre pirogues sont même prévues pour cette sortie. La nôtre se trouve donc bien compromise… Les petits sont excités de cette sortie en pirogue, nous discutons avec certains, un moment agréable. Mais c’est encore plus agréable lorsque Daniel nous indique qu’il va pouvoir nous prendre sur sa pirogue !

 

Baie d'Upi

 

Il est 9h40 lorsque nous levons les voiles. La traversée avec les enfants ne se fait pas obligatoirement toujours dans le calme, mais cela ajoute du charme à cette sortie. Nous pouvons ainsi échanger, avec eux ainsi qu’avec leurs accompagnants, sur la Nouvelle Calédonie. Le spectacle autour de la pirogue est magique, la couleur de l’eau, les pins, … Nous déposons les écoliers, nous écopons le fond de la pirogue et nous repartons vers Saint Joseph.

 

Pirogue Ile des Pins

Pirogue Baie d'Upi

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le retour nous avons la chance de voir une tortue. Mais ce n’est rien en comparaison de ce que Daniel et ses clients on pu voir hier… Des dauphins ! Oui des dauphins, car cette baie est assez profonde pour que parfois il viennent y faire un tour. Il est 12h20 lorsque nous sommes de retour sur terre. Notre déjeuner à l’Oura Tera Beach nous attend.

Coût de la sortie: 2000XPF par personne.

 

 

De Saint Joseph à la Baie de Kuto

Pour rejoindre l’Oura Tera Beach, nous pouvons compter sur nos pieds. Mais vu le temps imparti, nous nous décidons à faire du stop. Juste après Vao nous trouvons nos sauveurs. Deux jeunes kanaks en clio rouge nous récupère. Bon, nous avons quelques doutes sur le fait que cette automobile passer le contrôle technique français, freinage au frein à main car freins de l’avant trop usés, mais nos chauffeurs du jour ont été très sympathiques, jusqu’à nous déposer devant le restaurant. Un déjeuner agréable et nous repartons à pied en longeant la côte (plus d’infos sur le restaurant dans les informations pratiques).

La baie de Kanumera est magnifique, nous prenons notre temps et passons à l’eau pour profiter de cette eau toujours aussi superbe. Ah oui précision, le jeudi ici ce n’est pas ravioli mais bateau de croisière. Un bateau de croisière mouille au large de l’île des Pins et déverse via sa navette, des milliers de touristes qui profitent des plages et de l’île.

 

Baie Kanumera

 

Trois milles personnes résident à l’année sur l’ile des Pins. Avec ce paquebot, la population monte à 5000 personnes le temps d’une journée. L’île change de visage, tous les vendeurs se retrouvent à Kuto pour proposer de quoi manger, des souvenirs, une coiffure, etc, aux touristes. Les prix sont alors indiqués en XPF et en $ australiens. Deux beignets contre 2000XPF et nous rejoignons l’hôtel pour prendre notre navette. L’avion est à 16h30 pour partir de l’Ile des Pins, il est jeudi il nous reste alors qu’une journée complète en Nouvelle Calédonie…

 

Pour retrouver l’ensemble de notre voyage en Nouvelle Calédonie, cliquez ici.

 

 

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :