Plage du Gabon

Libreville

Capitale du Gabon, peuplée de plus d’un million d’habitants, elle représente plus de la moitié de la population totale du pays. Autant dire que Libreville est le « centre » de cette ancienne colonie française. Fondée en 1849 par des esclaves libérés, c’est surtout à partir de l’indépendance du pays que la ville s’est développée avec entre autre la construction de la ligne de chemin de fer, le transgabonnais qui relie la capitale à Franceville.

Libreville

Dès la sortie de l’aéroport, le dépaysement est total, une chaleur équatoriale, des locaux souriants et chaleureux et des vendeurs de noix de coco le long de la route. Un conseil, ne pas hésiter à s’arrêter le long de la plage pour déguster une noix de coco bien fraîche afin de toute de suite s’imprégner du pays.

Libreville est une ville atypique, on sent que la croissance s’est fait extremement rapidement, nous sommes loin des lois de l’urbanisme français. Ici vous passez de la route goudronnée en 2×2 voies à la route en terre où les nids de poule sont légions.

Le bord de plage est agréable mais pas sûr que vous veniez au Gabon pour Libreville. La ville est le point de passage pour aller visiter d’autres régions de ce pays qui mérite plus de considération. Cependant, direction le village des artisans pour revenir avec un ou des souvenirs. C’est l’endroit idéal pour rapporter des pièces d’art africain. Cependant il faut bien faire attention à la négociation. Oui c’est tout un art dans ce pays. Le conseil à appliquer, descendre très bas le prix, ne pas hésiter à prendre son temps. Une fois que le vendeur ne veut plus descendre le prix, s’en aller. Si il vous court après c’est que vous avez encore de la marge, sinon… c’est que vous avez trop tiré sur la corde. Ainsi vous saurez quel  peut-être le bon prix pour votre souvenir 😉

 

Noix de coco Libreville

 

Les alentours du centre de Libreville peuvent prêter l’occasion à certaines situations cocasses. On passera sur le fait que conduire au Gabon est totalement différent que conduire en France, on passera sur les bouchons monstres qu’on peut rencontrer à Libreville, on arrive ainsi aux pistes autour de Ntoum. Lorsque le temps est sec, pas de soucis. Lorsque le temps est un peu humide, là peuvent venir les problèmes. En plus de l’extraction de minerais et d’hydrocarbures, le bois est une ressource essentielle pour le pays. Et transporter du bois nécessite des camions, des camions roulant sur des pistes en terre. On n’est ainsi pas à l’abris de rencontrer des pistes en mauvais état… Et qui dit ce type de piste, dit la possibilité de trouver un camion bloqué… Soit trois heures d’attente avant que la route se libère…

 

 

Pointe Denis

La Pointe Denis où le repère des expatriés de Libreville. A quelques dizaines de minutes de la capitale qui grouille de bruit, la Pointe Denis est un véritable havre de paix. Tout est fait pour qu’on s’y sente bien. De l’accueil au logement en passant par la nourriture, tout est bien pensé. Mais avant d’y arriver il faut passer par l’accostage. Ici pas de ponton, en arrivent de Libreville en « bateau », il faudra mettre les pieds dans l’eau pour pouvoir profiter des charmes de la Pointe Denis.

Au programme: du calme, une plage déserte, un coucher de soleil à couper le souffle, … . La Pointe Denis est un endroit paradisiaque tout simplement.

 

Coucher de soleil Pointe Denis

Plage Pointe Denis

Pointe Denis

 

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :