Bourail

Nouméa, Bourail et le Phare Amédée

A deux heures de vol de la Nouvelle Zélande, la Nouvelle Calédonie nous tendait les bras. En effet, après un peu plus de trois semaines chez les kiwis, nous souhaitions finir nos vacances par une jolie île. Connaissant du monde sur place, nous avons eu la chance d’avoir un logement et une automobile à disposition. Nous ne pourrons donc pas vous renseigner sur l’ensemble de nos dépenses. Départ tôt le matin de Christchurch en direction de Nouméa avec Air New Zealand, via Auckland, pour une (trop) petite semaine sur place. Le choc thermique passé, direction Bourail pour passer le week end.

 

Bourail

La Baie des Tortues

Un nom évocateur, tout est fait pour donner envie d’aller y passer quelques heures. A deux petites heures de Nouméa, la Baie des Tortues est un avant goût du paradais. Cette baie tire son nom du fait que les tortues viennent pondre leurs oeufs lors de la période de ponte. Pour arriver sur cette plage, il faut prendre une petite route et arriver entouré de pins colonaires qui offrent un spectacle à eux tout seuls.

Une fois sur place de jolies cuvettes vous appellent. L’occasion de se prélasser dans une eau qui change de l’eau néo-zélandaises. N’hésitez à vous aventurer à quelques encablures de la plage pour vous offrir une jolie vue d’ensemble.

 

Baie des tortues

 

 

Bourail Plage

Pour passer notre première nuit en Nouvelle Calédonie, nous reprenons la voiture pour avancer le long de la côte. Nous dépassons le Sheraton et son parcours de golf bien (trop) vert en comparaison du reste de la végétation. Nous dépassons aussi l’ilôt Shark puis nous installons notre tente au bord de la plage. Personne autour de nous, nous sommes vraiment seuls au monde. La tente mise en place, nous profitons des derniers rayons de soleil pour profiter de la plage.

Pour le dîner nous rejoignons une des nombreuses cabanes construites par les autochtones afin de passer des soirées sur place. Nous trouvons de quoi faire un barbecue mais aussi des abris avec des « lits », tout est fait pour passer une bonne soirée.

Le lendemain matin, direction la barrière de corail, qui se situe à un peu plus de deux kilomètres, en canoë.  Bon il faut avouer que nous n’avons pas réussi à aller jusqu’à la barrière, mais nous avons malgré tout pu naviguer pendant un peu plus d’une heure sur une eau turquoise, au calme, malgré l’eau un peu tumultueuse.

 

Bourail

Nouméa

On nous avait prévenu que Nouméa n’était pas un haut lieu touristique du « pays ». Nous souhaitions malgré tout prendre quelques heures pour le voir de nos yeux. 

La Ville

La première impression est de remarquer les nombreuses boutiques de souvenirs. Direction alors le syndicat d’initiative qui n’a pas totalement répondu à nos attentes. En effet on ne nous propose pas de réel circuit pour visiter la ville. Avec un peu d’assistance elle nous trouve un circuit historique de la ville. Le bâtiment le plus agréable est la cathédrale qui se trouve sur les hauteurs de la ville. Nous sommes un peu « déçus » de ne pas retrouver de plus nombreuses maisons coloniales qui ont un charme certain.

Finalement le charme de Nouméa, c’est ses baies, sa jetée, son bord de mer…

 

Noumea

 

 

Mais à Nouméa, il n’y a pas que la ville, il y aussi le centre culturel Tjibaou. L’objectif de ce centre inauguré en 1998, est de mettre en avant la culture kanak. Pour 1000XPF (autour de 8€), vous aurez accès au parc, aux maisons locales et au centre à proprement parlé. A l’intérieur des oeuvres, des sculptures, … mais aussi des expositions temporaires. Nous avons été un peu déçu de cette visite que nous attendions plus explicatives et historiques. La seule expo temporaire sur uen révolte kanak aura satisfait notre soif d’apprendre.

 

 

Site internet du centre culturel Tjibaou.

 

Le Marché

Si vous êtes le samedi matin à Nouméa alors direction le marché qui se trouve au niveau du port. Au marché il est alors possible de trouver à manger mais aussi des souvenirs à rapporter en métropole. Pour nous ce sera des paréos (à 1000F chacun) mais vous aurez sur place l’occasion de trouver des souvenirs un peu plus locaux que ceux des boutiques de la ville.

Il est aussi agréable d’y aller même si vous n’avez besoin de rien. Vous profiterez alors des jolies couleurs, des bonnes odeurs, enfin, de tout ce qui fait le charmé d’un marché.

 

Phare Amédée

 

Pour notre dernière journée complète en Nouvelle Calédonie nous avons été invité par nos hôtes à faire une escapade à la journée au Phare Amédée. Au programme: bateau jusqu’à l’ilôt, nage, déjeuner et plusieurs animations proposées par le prestataire Mary D. 

 

La traversée

Départ à 8h30 depuis le port de Nouméa sur le Mary D. Les consommations à l’intérieur sont payantes, deux cafés et deux jus d’orange = 1200F (10€). Nous profitons du ponton pour profiter de la mer, nous longeons l’ilôt Maître où plusieurs maisons sur pilotis sont présentes. Il est 9h lorsque nous arrivons à l’ilôt Amédée.

 

Phare Amedee

 

Le Phare Amédée

Nous commençons par la visite du phare. Ce phare a été construit en 1865 et mesure 56 mètres. Il est maintenant unique en France puisque c’est le seul phare métallique du pays et c’est le second plus haut phare de ce type au monde. Il faudra faire fonctionner ses cuisses pour gravir les 257 marches qui permettent d’accéder au sommet du phare. De là haut, une magnifique vue qui est à couper le souffle.

 

Phare Amedee

 

Sous l’eau

La chaleur commence à grimper, alors direction l’eau pour se rafraichir et pour profiter du spectacle qui est gratuit. Des poissons, des coraux, des tortues… Le spectacle est superbe. On pourrait y passer des heures pour en avoir plein les yeux. Petit conseil, les nouveaux masques Décathlon qui intègrent, masque et tuba sont vraiment très pratiques. Second conseil, attention au corail qui peut faire très mal 😉

 

Le déjeuner

L’heure du déjeuner approche, et avec la formule prise nous avons le droit à un apéritif avant de profiter du buffet. Le tout avec de la musique et de la danse tahitienne. Nous savons à quoi vous pensez… Nous sommes en Nouvelle Calédonie et non pas à Tahiti. Oui oui nous avons pensé la même chose, assez étrange. Le buffet est à volonté, la qualité est assez moyenne pour le prix payé…

 

Le bateau parant à 16h il nous reste quelques heures pour profiter de l’eau et des animations proposés (montée de cocotier, nouage de paréo, danse tahitienne) avant de repartir. Nous arrivons à Nouméa un peu avant 17h.

 

Au final, expérience assez mitigé. Le lieu est vraiment magique, avec de phare majestueux. Cependant c’est vraiment une excursion pour touriste à un prix plutôt important -> 15 700F (132€) par personne et avec des animations pour touriste et un buffet qui n’est pas selon, nous nous, à la hauteur du prix payé. Nous vous donnons malgré tout le lien du site internet d’Amedée Island 😉

 

 

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :