Sun Voyager Reykjavik

Reykjavik et le Cercle d’Or

L’Islande me fascinait depuis des années et c’est en Août 2014 que je pars avec 2 amies découvrir une partie de ce beau pays pendant une semaine. L’Islande est située sur la faille entre les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine, c’est pour cette raison qu’elle compte autant de volcans sur son territoire. Elle se situe à 250 km du cercle polaire et a été colonisée par les vikings à partir du IXème siècle.

 

 

Reykjavik

Reykjavik est le départ de notre séjour, c’est la capitale de l’Islande mais aussi la plus grande ville du pays et surtout la plus habitée. 2/3 des islandais y vit. Elle est située en bord de la mer.

Côté Ville

Toute la ville peut se visiter à pied ce qui la rend très agréable. Nous avons pris le parti de prendre un appartement via AirBnb non loin du centre en zone pavillonnaire pour la première partie du séjour avant de découvrir le sud de l’ile en 4×4. Pour rejoindre le centre ville nous longeons le Lac Tjornin, un endroit paisible au coeur de la ville. Le centre ville est composé de petites maisons colorées, la rue principale étant bien pentue nous faisons notre sport en arpentant les rues.

Hallgrimskirkja

Tout en haut de la rue principale Laugavegur très animée avec ses bars, restaurants et magasins, se trouve l’Eglise Luthérienne Hallgrímskirkja. Elle est immense, en béton, avec une grande place autour d’elle qui nous permet de ne pas la louper et de pouvoir la regarder sous tous ses angles. Elle ressemble aux orgues basaltiques comme on  en trouve sur l’île. L’église peut se visiter gratuitement tous les jours. Il est aussi possible de monter au sommet de la tour pour 4 euros afin d’admirer Reykjavik depuis les hauteurs. Nous décidons cependant de ne pas y monter.

 

 

Shopping

Nous trouvons une boutique remplie de pulls de toutes sortes en laine islandaise, on en profite pour s’acheter bonnet et gants car on a beau être au moins d’août le vent frais nous gèle.

En déambulant dans les petites rues, nous il y a un festival à cette période là donc il y a des petites scènes musicales un peu partout qui se préparent pour le soir. Une pause s’imposant nous nous arrêtons au Babalù avec un petit chocolat chaud et un carrot cake. Un endroit vraiment très sympathique.

 

Côté mer

Nous nous dirigeons vers la mer pour visiter Harpa qui est une salle de concert et un centre de conférence dont le hall est ouvert à tous. Il est tout en vitres c’est magnifique, le hall est immense, on y passe un long moment avant de continuer le long de la promenade pour aller voir le Drakkar Sólfar (Sun Voyager). Le Drakkar Solfar, est une sculpture représentant un drakkar viking rappelant la colonisation passée du pays. On passe un long moment à le prendre en photos et même à se prendre en photos dessus ;). La météo est bonne, ce qui nous permet de voir en arrière plan la mer et les montagnes de l’île face à Reykjavik.

Après avoir arpenté les rues de la capitale nous nous posons au Lebowski Bar pour la soirée. Nous prenons des Tuborg et un bacon burger avant de retourner à l’appartement.

Blue Lagoon

 

Après une bonne nuit de sommeil il est temps pour nous d’aller à l’extérieur de la ville, direction le Blue Lagoon, une source chaude au milieu de rien… Nous prenons le bus depuis le BSI pour nous y rendre. Il faut environ une heure depuis RVK pour arriver au Blue Lagon. Il y a beaucoup de monde mais le lagon est assez grand pour qu’on ne le ressente pas. L’eau est à 40°C avec de la silice au fond que l’on peut se mettre en masque sur le corps et le visage. Il faut savoir que dans les douches des vestiaires il faut être nu… En bon français nous n’avons pas l’habitude. Au milieu du lagon il y a un bar où l’on se prend un petit smoothie et on profite de cette chaleur en barbotant dans l’eau au milieu des fumerolles.

 

Blue Lagoon

 

Pour le diner on va se manger un excellent Fish and Chips chez Icelandic Fish and Chips.

Le Cercle d’Or

Nous avons décidé de consacrer une journée entière à la découverte du parc national de Thingvellir. Cette visite se fera en bus avec un guide.

 

Thnigvellir National Park

Le tour commence par la faille formée par les plaques tectoniques eurasienne et nord-américaine. C’est impressionnant !! On marche le long la faille, il s’est formé un long fossé d’effondrements dans lequel nous pouvons circuler. La faille sépare toute l’île. Le Lac Thingvallavatn, le plus grand de l’île, longe la faille. La traduction française de ce lac est « lac des plaines du parlement », en effet le premier parlement établi en Islande en 930 se situe sur la rive nord du lac.

Blue lagoon

 

Gullfoss

Nous restons un moment malgré la pluie qui s’est invitée à longer la faille et le lac. Puis nous reprenons la route direction les chutes de Gullfoss. Elles sont impressionnantes, c’est en fait une succession de chutes situées sur la rivière Hvita, elles font 32 mètres de haut pour 70 mètres de largeur. C’est magique !! On y verra même des arc-en-ciel au dessus des chutes d’eau.

 

gulfoss

 

Geysir

Ensuite, nous allons voir les geysers et sources chaudes. Attention les odeurs de souffre !!! (si vous êtes fan des odeurs de souffre, nous vous conseillons aussi de lire notre article sur la région de Rotorua en Nouvelle Zélande). Nous passons un long moment à cet endroit, nous montons voir Geysir qui a donné son nom à tous les geysers du monde. Ce geyser n’est plus vraiment en activité, il n’explose que 2 à 3 fois par jour. Son voisin Strokkur quand à lui est plus actif, il érupte toutes les 4-5 minutes. On voit se former une énorme bulle puis un énorme jet d’eau jaillit de la surface de l’eau. IMPRESSIONNANT !! Il peut parfois atteindre 40 mètres de hauteur.

 

geysir

 

Skalholt

On s’arrête à Skalholt, une jolie église construite dans les années 50. Ca change de nos églises françaises, elle est toute blanche et lisse.

 

Skalholt

 

Centrale géothermique de Nesjavellir

Ce sera la dernière étape du circuit. La centrale géothermique de Nesjavellir, nous permet de comprendre comment les islandais récupèrent l’énergie de la terre pour se chauffer. C’est la seconde plus importante centrale géothermique d’Islande. Elle produit 1 800 litres d’eau chaude par seconde.

De retour à Reykjavik, nous faisons un tour en ville pour gouter le célèbre Hot-Dog de la rue Tryggvalgata, Bæjarins beztu pylsur. C’est un stand dans la rue face au port. Le hot-dog y est excellent.

Le dernier jour après notre périple en Jimny nous reviendrons sur Reykjavik pour notre dernière soirée islandaise. Nous avons choisi de manger dans un restaurant danois The Laundromat Cafe pour un dernier burger et un carrot cake. Cet endroit est vraiment très sympathique, à l’étage inférieur vous pouvez y faire votre lessive comme l’indique son nom, c’est une laverie.

Informations pratiques

Hébérgement

Appartement loué sur AirBnb: ici et .

Restauration

Lebowski Bar

Icelandic Fish And Chips

Hot Dog

The Laundromat Cafe

Transports

Nous avions décidé de prendre la compagnie Low Cost : Wow Air . A ce moment là c’était la moins chère il fallait par contre monter à Paris pour prendre l’avion pour Reykjavik-Keflavik.

En arrivant à l’aéroport de Keflavik, nous avons pris un bus qui nous a amené à Reykjavik au BSI, la gare de bus. Il faut ensuite marcher un peu pour rejoindre le centre ville. Il faut environ une heure de bus entre l’aéroport et le BSI. Sur la route on passe devant le Blue Lagoon ce qui peut être sympathique à faire je pense direct en descendant de l’avion quand le voyage a été un peu long ou si vous avez un avion tard au retour juste avant de remonter dans l’avion.

 

Pour suivre le reste de notre aventure islandaise ici

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :