Le Transgabonnais au départ de libreville

Le Transgabonnais

Le Transgabonnais est le train parcourant le pays, il relie Libreville à Franceville. Longue de 669km la ligne de chemin de fer a été créée à l’origine dans une optique de transport de marchandises, mission pour laquelle elle est toujours utilisée avec en complément une mission de transport de voyageurs. En effet le pays est riche de minerais qui sont exploités sur place avant de devoir être transporté jusqu’à l’Océan afin d’être exportés…

 

Le départ

Alors qu’en France nous voyageons avec nos bagages dans la rame, la première surprise dans le Transgabonnais c’est qu’on doit « enregistrer » ses bagages lors de l’arrivée à la gare afin qu’elle soit mise dans un wagon spécifique au bagage. Une fois cette surprise passée, il faut profiter de l’environnement autour de la gare. En effet chaque départ d’un train semble une fête pour la population locale. Ainsi vous trouverez plusieurs marchands ambulants présents pour vous vendre boissons et nourriture pour agrémenter votre voyage.

 

Le voyage

Les rames sont en bons états mais la chaleur présente… (vous allez me dire que c’est un peu normal vu la latitude du pays) mais pas facile quand même ! Climatisation prévue en 1ére classe mais malheureusement défectueuse pour ce voyage… Les rames sont bondées malgré le prix assez élevé d’un tel voyage (désolé nous n’avons plus en tête le prix). Une cohue enthousiasmante règne dans les rames tout au long du périple.

Oui on peut appeler cela un périple nous européens habitués à une certain confort et une certaine ponctualité. Car oui parlons de la ponctualité du Transgabonnais, les autochtones n’attendent pas cette dernière mais ils souhaitent arriver au point d’arrivée. Une autre vision du voyage, nous devrions peut-être nous en inspirer…

 

Transgabonnais

 

Tout au long des 669 kilomètres de voie, vous visitez les différents paysages du Gabon. Vous longez les grandes prairies, les forêts, l’Ougué mais aussi les pistes qui sont parfois impraticables, ce qui peut faire du Transgabonnais plus qu’une solution de repli.

Vingt-six gares rythment les heures passées dans le train. A chaque arrêt, qui peut-être plus ou moins long, de nouveaux vendeurs ambulants viendront vous proposer leur produit. L’occasion de se ravitailler mais aussi de profiter du spectacle et de la découverte d’une autre culture.

Les arrêts en gare ou en pleine nature sont légions. Effectivement, les rames de voyageurs ne sont pas prioritaires sur la voie. Le transgabonnais doit ainsi laisser passer les trains de marchandises, occasionnant parfois plusieurs dizaines de minutes d’arrêt. L’occasion de profiter du paysage … sous la nuit … . Car oui une grande partie du voyage se fait sous la nuit. L’occasion de dormir et de recharger les batteries malgré la température ambiante qui règne alors au Gabon. En partant, nous quittons Libreville la grouillante pour arriver à Franceville, le Gabon intérieur…

Notons que le retour s’est fait avec la climatisation, ce qui est plutôt appréciable.

Pour retrouver les autres escapades au Gabon, il suffit de cliquer: ici.

No Comments

Leave a Comment

%d blogueurs aiment cette page :